Toutes les astuces pour la Pêche du Calamar

Toutes les astuces pour la Pêche du Calamar

Bien que les chaleurs de l’été soit retombées, ce n’est pas une raison pour ranger définitivement sa canne à pêche. Bien au contraire ! Qui dit fin de l’été dit début d’une nouvelle saison de pêche, une des plus populaires : celle du calamar. En effet, le calamar qui fait partie de la famille des céphalopodes se rapprochent des côtes dès que les températures baissent. C’est une des seules type de pêches qui permet de rester actif en cette saison. Les périodes les plus propice sont entre septembre et avril sur la Mer Méditerranée et de septembre à fin décembre sur la Côte Atlantique.

Vous retrouverez quelques conseils utiles à savoir pour une bonne partie de pêche. A l’attaque !

Quel moment de la journée ? Quel endroit ?

D’entrée de jeu, sachez qu’il est inutile de les pêcher en pleine journée, les calamars viennent sur la côte lors du lever du soleil et à la tombée de la nuit. Ils se trouvent entre 1 à 10 mètre de fond. Ce sont les périodes les plus propices de la journée pour partir à leur poursuite… Mais attention, pas à n’importe quels postes.

En effet, privilégiez surtout les spots tels que les entrées aux ports, les digues et autres anses rocheuses. Vous aurez beaucoup plus d’opportunités à ces endroits là.

Différentes façons de les pêcher

Il existe plusieurs moyens d’attraper les calamars.

1/ au bord

Il faut repérer les taches d’encre qui jonchent au sol. Cela indique que d’autres pêcheurs sont passés par là avant vous avec de belles prises. A savoir qu’on retrouve essentiellement des calamars blancs au bord des côtes contrairement aux calamars rouges qu’on retrouve plus loin.

  • La pêche à la turlutte

La turlutte est considérée comme le leurre le plus adapté pour attraper les calamars et peu importe la technique d’animation (lancer-ramener, l’eging…)

  • La pêche à la sardine

Ah comment résister à un appât tel que la sardine pour un calamar ?! Technique de pêche venu tout droit de Nice, l’objectif est simplement de poser la sardine, ligaturée par un fil sur le fond, environ à 2 mètre du bord. Le reste du fil est enroulé autour d’une boite de conserve. Elle va servir de détecteur de touche afin de nous avertir de la moindre prise.

Cette technique est le succès assuré ! Le calamar n’hésite pas à se ruer littéralement dessus. Pourquoi donc se priver ?

2/ en bateau

Lors de ce type de pêche, nous allons essentiellement retrouver des calamars rouges qui se trouvent dans des plus grandes profondeurs que le calamar blanc.

  • La pêche à la traine

C’est une technique de pêche de plus en plus utilisé et essentiellement pratiqué en Mer Méditerranée. Elle n’est pas compliqué à mettre en place. Il suffit d’équiper votre bateau d’un montage constitué de turluttes et de calamarettes ou d’une turlutte à bavette qui doit trainer sur une distance comprise entre 10 et 30 mètres.

  • La pêche à la dandine

C’est une pêche dynamique dont la technique est d’attirer le calamar en animant votre turlutte avec un mouvement répétitif et des à coups donnés à votre canne a pêche. A vous de jouer !

Articles similaires

Comment choisir sa canne à pêche ?

Comment choisir sa canne à pêche ?

Le guide complet de la pêche au leurre

Le guide complet de la pêche au leurre

Waders de Pêche, pour les pêcheurs aventuriers

Waders de Pêche, pour les pêcheurs aventuriers

Comment choisir son moteur électrique bateau ?

Comment choisir son moteur électrique bateau ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *